Vous avez entendu une fois parler de la flore du parc national du volcan et désirez avoir une idée sur la flore de ce parc, appréciée par bon nombre de personnes à cause de la diversité des plantes qu’on y retrouve ? Plus d’inquiétude, vous aurez l’occasion de découvrir tout sur cette dernière dans la suite cet article.

Que savoir de la richesse des terres volcaniques ?

La flore du parc national du volcan est riche et parfois diversifiée. On distingue une variété de paysages dans cette flore. Ainsi, la croissance équitable des plantes dans ce parc s’observe, vu que la terre volcanique est riche en minéraux. Au sein de la plaine, vous verrez de nombreuses plantes ornementales ainsi que les arbres fruitiers (roses de porcelaine, orangers, cocotiers, bananiers et bien d’autres) cultivés. Ainsi, si vous aimerez avoir des Conseils et récits de voyage sur les fleurs de l’arbre à pluie du parc national du volcan Arenal, abonnez-vous à ce site pour en savoir plus. En effet, les fleurs de l’arbre à pluie sont formées de filaments d’étamines comme le rose-rouge en haut et blanc à la base et sont parfois comparables à de petites houppettes. Dans vos allées autour du volcan Arenal, vous sentirez que vous parcourez un magnifique jardin terrestre dont rien n’y en manque. Des arbres fleuris tels que le samanea saman et de fleurs tropicales se retrouvent également au bord de l’océan vert.

La broméliacée : une plante exotique

Dans les forêts tropicales humides, on constate la présence des plantes exotiques en quantités suffisantes. Les habitants du milieu et les voyageurs connaissent l’utilité de ces plantes vu qu’elles sont souvent commercialisées en Europe comme d’autres plantes à cause de leur feuillage original. Par ailleurs, il faut reconnaître que la plante la plus connue des broméliacées est le naná naná (en langue tupi-guarani). Aussi, on retrouve 8 espèces avec de variétés ornementales que possède l’ananas.