Chaque nation utilise des moyens nécessaires pour lutter contre la propagation du covid-19. Ces règlements affectent par moments certains secteurs dans le monde. Le tourisme avec les croisières a été interdit au Canada jusqu’en 2022. Cet article vous donnera plus de détails sur le tourisme au Canada.

Interdiction des croisières touristiques dans les eaux du Canada

Le gouvernement canadien a jugé bon de suspendre les activités des croisières touristiques pour lutter contre la propagation du corona virus. L’interdiction vise spécialement les navires qui transporte plus de 12 passagers. Les navires pour les aventures de plaisance, et tous les navires de loisirs sont impliqués. Cette suspension prendra fin en février 2022 pour raison de sécurité national. Certains navires sont autorisés à continuer leurs activités. Par exemple, les petits navires de pêche ou des transports locaux ne son pas concernés. Ces décisions ont été prise pour pallier ce mal du covid-19 qui sévit le monde. Les activités dans ce secteur touristique peuvent reprendre uniquement si la pandémie diminue dans ces brefs délais. Le secteur du tourisme au Canada a reçu un coup dur par cette prolongation de la date des activités croisières.

Fermeture de la porte aux navires au Canada : inconvénients

Plusieurs millions de dollars sont perdus dans l’industrie touristique des croisières cette année. Le mal de cette décision se fera sentir dans les ports et sur les lieux touristiques. Nombreux seront ceux qui vont perdre leur emploi à cause de cette décision. Les destinations des croisières vers les sites touristiques seront barricadé pendant un an. Cela représente un grand danger pour le chiffre du monde touristique au Canada. Cette décision est aussi nécessaire pour préserver la vie des touristes et du personnel des navires de croisière. Cette annulation des activités maritimes et touristique pendant un an au Canada est un bien pour la sécurité nationale. C’est également une grande perte pour l’industrie touristique de cette année.